Supercondriaque


ZEM307

Dans l’enseignement du Bouddha, le corps et l’esprit sont originellement une réalité unique, Le corps et l’esprit ne font qu’un (shinjin hishiryo). L’esprit seul ne peut donc se dépouiller du corps et échapper à la naissance et à la mort, tandis que le corps naît et meurt. Dôgen dit que parler de l’impermanence de l’âme est aussi stupide que de serrer dans la main des morceaux de tuile et des cailloux en les prenant pour de l’or et des joyaux. Il nous faut réaliser que vivre-et-mourir ne sont que le nirvâna. 

1mudra

Je souhaite de bonnes vacances à tous ceux qui peuvent en prendre et de la joie à tout le monde.

Je pars quelques jours en retraite de méditation et vous retrouve d’ici environ trois semaines

chaleureusement



english español português
. ZEM307es
Cartoon translated to english by Jean-Claude Maitre cómic traducido al español por Roberto Poveda Comics traduzidos em português por Conceição
Blog Blog

Zem est publié toutes les semaines sur le portail international du bouddhisme : Buddhachannel

CC

Tous les dessins de ce site “Zem apprenti maître Zen” sont mis à disposition par leur créateur Frédéric Baylot selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.0 France. Pour toute publication sur un site ou blog Web, ou pour obtenir des autorisations au-delà du champ de cette licence merci de me contacter.

LIEN COURT

Publicités

4 réflexions sur “Supercondriaque

  1. Je ne sais trop ce que veut dire Dogen quand il déclare que « vivre-et-mourir ne sont que le nirvâna. « , mais il y a quelques mois j’ai éprouvé une joie profonde à la pensée subite que, comme les plantes dans un jardin ou un pré, j’étais née, avais grandi, vécu ma vie, et que j’allais, comme ces plantes, disparaître. Que je faisais partie d’un cycle commun à tout ce qui vit : j’ai eu le sentiment de « faire partie » de quelque chose, enfin.
    J’avais trouvé là une réponse à ceci, que j’avais écrit dans un texte d’imagination : « car où que je me tourne, je ne vois rien qui soit semblable à moi. » Ayé, j’ai vu !
    (Amitiés)

    1. Je ne sais pas non plus ce que voulait dire exactement Dôgen :mrgreen: mais on dit toujours que le zen (méditation) n’est qu’une histoire de vie et de mort. Se sentir faire partie d’un tout, en tant qu’élément, soumis aux mêmes cycles, est certainement très apaisant, même si pour certains cette idée pourrait être angoissante, je partage tout à fait la sérénité qu’elle peut apporter.

      biz et belle fin de semaine à toi



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s