Le sommeil du juste


english español português
Cartoon translated to english by Jean-Claude Maitre cómic traducido al español por Roberto Poveda Comics traduzidos em português por Conceição
Blog Blog

Méditer, c’est devenir un, il n’y a plus de différence entre le corps et l’esprit, entre l’intérieur et l’extérieur. S’est s’établir dans un état de libération, affranchi de ses peurs, non affecté par les circonstances, c’est se mettre à nu, dans son état naturel sans émotions perturbatrices.

Zem est publié toutes les semaines sur le portail international du bouddhisme : Buddhachannel

CC

Tous les dessins de ce site “Zem apprenti maître Zen” sont mis à disposition par leur créateur Frédéric Baylot selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.0 France. Pour toute publication sur un site ou blog Web, ou pour obtenir des autorisations au-delà du champ de cette licence merci de me contacter.

LIEN COURT

Publicités

9 réflexions sur “Le sommeil du juste

    1. À propos de la méditation, voici reproduction partielle d’un entretien avec Jean Klein le 6 octobre 1991, publié par les éditions ALMORA*, p. 415 :

       « La méditation n’est ni une fonction, ni une activité. Ce n’est pas non plus un état dans lequel on entre et dont on sort ; elle ne fait pas partie de l’Espace/Temps. Elle est présence derrière – si l’on peut dire – toute apparition : corps, sensation, pensée. De plus, il n’y a pas de méditant : c’est une présence constante, un « continuum ». Elle est derrière les trois états : sommeil profond, rêve, veille, mais elle ne se réfère pas à une absence puisqu’elle est toujours présente, même entre deux pensées, deux perceptions. Prenons, disons une pendule : nous entendons le tic-tac et entre les deux, nous constatons l’absence de ce tic-tac. Cet instant de silence se réfère à un objet : tic-tac, et cette façon de voir nous fait perdre ce qui se passe dans l’intervalle ! Nous mettons l’accent sur l’arrêt du battement au lieu de nous intéresser à ce que l’on ne peut nommer, qualifier. Nous remarquons l’absence de pensée, l’absence de sensation de la même manière.

    1. Il existe des pratiques dites « yoga du sommeil » (par exemple dans les 6 yoga de Naropa) mais on peut se demander si le plus souvent notre sommeil est vraiment cette conscience de la totalité ou si il n’est pas que rêve et on peut aussi questionner notre pratique, n’est-elle pas plus du sommeil aussi ! :mrgreen:

      chaleureusement

  1. un homme décrivait un cheval depuis une heure. »Pardon M’sieur! » fit une petite voix derrière lui: l’enfant sauta sur le dos du cheval, et s’éloigna.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s