Témoin direct


english español português
Cartoon translated to english by Jean-Claude Maitre cómic traducido al español por Roberto Poveda Comics traduzidos em português por Conceição
Blog Blog

Gandhi disait « Ma vie est mon seul enseignement », La rencontre avec le maître est la capacité de voir cette vie, non parfaite, mais imprégnée à chaque instant par le Dharma .

Zem est publié toutes les semaines sur le portail international du bouddhisme : Buddhachannel

CC

Tous les dessins de ce site “Zem apprenti maître Zen” sont mis à disposition par leur créateur Frédéric Baylot selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.0 France. Pour toute publication sur un site ou blog Web, ou pour obtenir des autorisations au-delà du champ de cette licence merci de me contacter.

LIEN COURT

Publicités

12 réflexions sur “Témoin direct

  1. Le ZEN serait-il un accident?
    Comme a dit Luis Rego lors d’un Tribunal des flagrants délires (de façon ironique) :
    « Une société parfaite est une société où tout le monde doit être uni… contre tous les autres »,
    dans ce cas le Zen ne peut être qu’un accident…
    Bonsoir à tous !

    1. Une société parfaite, je la fuirais !!!! 😦
      Combien sont morts de « sociétés parfaites » 😦
      Luis Rego est une personne que j’aime bcp et il est citoyen du Monde ! 🙂
      In fine, je ne sais pas si le zen est un accident, mais on peut dire que c’est ce qui arrive dans l’instant, comme les accidents :mrgreen:

      chaleureusement

  2. le zen oscille entre communication et communion.
    On a lu un texte, ou bien le maitre a discouru, ou bien on vient de partager un quelconque évènement…
    Dans le cercle des pratiquants assis, on sollicite la parole en joignant les mains et en s’inclinant.
    Dans le zen on parle sans être interrompu- quoique…
    En tout cas pas de »c’est comme moi », « moi je « ,, dans le zen on est condamné à vider son sac, à aller jusqu’au bout de sa parole.sans être interrompu…
    Dans le zen on écoute avec son ventre celui qui parle, on écoute et on respire, on écoute pour la première fois sans chercher à acquiesser, à contredire, à confirmer,
    on écoute comme on entendrait;
    Dans le zen on apprend à écouter toute la souffrance des hommes sans en être meurtri ,parceque le simple fait d’écouter en silence est un miracle de don,si longtemps attendu par l’autre .
    Parfois la parole trébuche, cesse pendant de longues minutes
    ;on respire .
    Si l’autre joint les mains et s’incline ,c’est qu’il choisit d’arreter ici son monologue
    .Si ses paroles ont été trop corrosives, ou bien s’il a soulevé quelque point essentiel, il est juste de solliciter le son d’une très belle cloche, afin de se recentrer par 3 respirations.
    jusqu’à ce que quelqu’un s’incline ,et parle…
    Dans le zen on a souvent l’impression de n’avoir jamais communiqué à ce point avec un autre homme , pourtant aucun dialogue ne s’est ébauché.
    Avec l’expérience on arrive à ne plus chercher à interpreter la parole versée, à ne plus la juger ,en bien ni en mal ; La pratique consiste à offrir cette écoute, comme le buvard à la tache d’encre.
    Dans le zen…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s