Tout va changer ce soir,


english español português
Cartoon translated to english by Jean-Claude Maitre cómic traducido al español por Roberto Poveda Comics traduzidos em português por Conceição
Blog Blog

« L’apparition d’un bouddhisme engagé est un développement salutaire. Malgré les tares que le bouddhisme partage avec toutes les religions (superstition, hiérarchie, phallocratie, complicité avec l’ordre établi), il a toujours eu un cœur de pénétration authentique fondé sur la pratique de la méditation. C’est ce cœur vital, ainsi que sa liberté vis-à-vis des dogmes si caractéristiques des religions occidentales, qui lui ont permis de prendre si facilement racine, y compris dans les milieux les mieux éduqués d’autres cultures. Ceux qui luttent pour le changement social pourraient mettre à profit l’attention, l’équanimité et l’autodiscipline qui sont développées par la pratique bouddhiste. Quant aux bouddhistes apolitiques, ils pourraient sans aucun doute gagner à se confronter aux questions sociales »
Ken Knabb.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Zem est publié toutes les semaines sur le portail international du bouddhisme : Buddhachannel

CC

Tous les dessins de ce site “Zem apprenti maître Zen” sont mis à disposition par leur créateur Frédéric Baylot selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.0 France. Pour toute publication sur un site ou blog Web, ou pour obtenir des autorisations au-delà du champ de cette licence merci de me contacter.

LIEN COURT

Publicités

14 réflexions sur “Tout va changer ce soir,

  1. Ô comme j’apprécie ceci :
    Ceux qui luttent pour le changement social pourraient mettre à profit l’attention, l’équanimité et l’autodiscipline qui sont développées par la pratique bouddhiste. Quant aux bouddhistes apolitiques, ils pourraient sans aucun doute gagner à se confronter aux questions sociales”

    1. Ouaiiiiis ! quand est-ce qu’on lance une croisade (par exemple) pour convertir les bouddhistes à notre (votre) (leur) religion ???

  2. Quels que soient les croyances ou pratiques ou identifications (je suis bouddhiste, catholique, musulman, athée, agnostique, animiste, protestant, orthodoxe, shintoïste, hindouiste etc. etc.-iste, à quoi nous nous référons, changer commence par observer que:
    Si nous accrochons quelque chose dans les images en miroir que la vie nous renvoie, c’est que nous avons placé dans notre « Sac à détritus »(*) quelque chose que nous avons classé dans la rubrique : « Ne me concerne pas ».

    Alors nous nous apercevrons que ce n’est pas changer le monde afin de le faire cadrer avec nos représentations limitées, partielles qu’il nous faut entreprendre, mais voir quels masques nous prenons (de par nos conditionnements) pour faire bonne figure et nous faire admettre et aimer en société et dans notre famille. Famille au sens large du terme.

    (*) => http://www.thierryjanssen.com/livres/livres-de-poches/64-le-travail-dune-vie-poche


    1. Oui en fait ici, je pense que Maître Tsé demandait aussi clairement à Zem ce qu’il changeait dans le monde, à quoi il participait ? comment il agissait ? Plutôt que de rester dans la parole seule.
      Il est important d’avoir le regard dont tu parles, en effet dès qu’on parle d’identité, d’appartenance, on parle d’exclusion.
      Mais au delà de la pratique intime, qui participe à changer le monde à sa façon et à son rythme, on peut aussi se poser la question par rapport aux personnes qui souffrent réellement, du froid, de la faim, de l’exclusion, de la solitude, du manque de toit, de soin, que faisons nous ? Pour elles peut être, mais aussi pour que le système ne reproduire plus ou pas ou moins cela.
      Savoir ce qu’on fait ne veut donc peut être pas dire exclusivement, pour panser les plaies que pour les éviter.

      chaleureusement

  3. Erik tu dis « Si nous accrochons quelque chose dans les images en miroir que la vie nous renvoie, c’est que nous avons placé dans notre “Sac à détritus”(*) quelque chose que nous avons classé dans la rubrique : “Ne me concerne pas  »

    et ce n’est pas une chose à remettre à demain ni ailleurs qu’en nous au momoent précis où la manifestation est sentie.

    1. Erik,
      Puis je partager cette phrase citée ci dessus sur mon blog à la suite d’un article où je pense elle apporterait un éclairage ?

      1. Assurément Lise !

        D’une manière générale, les phrases qu’il m’arrive de formuler ne réclament jamais de droit d’auteur !!

        Elles viennent du vide et sont destinées, lorsqu’elles fondent, à y retourner après avoir éventuellement rendu service.

        amitié et un sourire pour la journée…

    2. Oui, observer qu’il en est ainsi. Voir clairement et entièrement où se situe l’attache, sans « psychologiser » plus qu’il n’est nécessaire.
      Se dire et si un témoins est là, éventuellement lui dire,a pour vertu de faire tomber ou au moins craquer les masques de faux semblants s’appuyant sur de fausses croyances.
      L’instant sans jugement, sans durée, constatant sans appréciation de type ceci est bien , ceci est mal mais libère de toute intention restrictive.

      * L’expression « Sac à déchets », que j’ai transformée vient du livre de T. Janssen : LE TRAVAIL D’UNE VIE/ Quand psychologique et spiritualité donnent un sens à notre existence.
      Il cite cette phrase de Christophe Colomb : « On ne va jamais aussi loin que lorsqu’on ne sait pas où l’on va »

  4. Pfiouuuuuuu, quand j’y pense a ce que je devrai changer, autant tout recommencer à zéro ! Alors ce sera pour la prochaine vie, je suis trop KO ce soir ! Hihihi
    Bises Frédéric, et comme toujours un grand merci pour tes dessins et textes que j’aime tant.
    Bonne fin de journée


    1. Merci à toi Pascale
      Tout changer, changer un peu, changer tout le temps
      La pratique du dharma n’est elle pas de nous montrer qu’il n’y a rien de stable sur lequel s’appuyer
      mais nous faisons aussi en fonction du moment, du contexte, de l’énergie disponible
      il y a urgence à changer, mais dans la réalité, on ne peut aller plus vite que notre mesure

      bises


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s