« L’ego spirituel » par Eckhart Tolle.


Page Facebook dy Groupe Eckhart Tolle en Français

Les enseignements de Eckhart Tolle

Publicités

8 réflexions sur “« L’ego spirituel » par Eckhart Tolle.

  1. C’est pas simple, tout ça !!
    Il faut mettre son ego ou tous ses egos au clou ou à la poubelle et les remplacer par une objectivité absolue de non jugement de ce que ne sont pas les autres par rapport ou par opposition de ce que nous ne sommes pas nous-mêmes.
    Il faut jeter les émotions qui découlent directement de notre ego. Devenir froid comme le marbre et indifférent à tout.
    Est-ce si mal que ça d’avoir un ego et de le laisser fonctionner naturellement?
    Peut-être devons-nous en effet vivre comme les animaux, c’est-à-dire oublier tout ce que nos ancêtres ont bâti, la société, les outils, la communication, le langage, la philosophie…?
    Et lorsque des hommes (en sont-ils encore, à ce niveau?) ont dépassé le stade de la méditation, le zen, le zazen, l’éveil, l’illumination, sont-ils plus heureux? Mais qu’est-ce qui peut être heureux en eux? C’est habituellement l’ego qui vit les émotions. Sont-ils meilleurs, par rapport à quoi? Sont-ils plus humains tout en s’étant éloignés de tout mode de pensée humaine? Sont-ils plus accessibles, plus gentils, plus vrais, plus ouverts, plus compréhensifs?

    1. Alors bcp de choses intéressantes dans ce que tu dis Laurent
      Tout d’abord il faut faire la différence entre ce que tu dis et tes a priori 😉
      En effet ce que tu dis est plus proche du zen, alors que tes a priori n’en sont que des caricatures 😆

      */// Ainsi il n’y a rien à mettre à la poubelle et c’est bien ce qui est dit dans cette vidéo.
      */// Ensuite il faut en effet éviter de tomber dans les jugements, mais déjà avant de juger les autres, surtout les jugements sur soi-même (je suis plus que, je suis moins que) qui en effet créent des images, des attachements à des images et nous éloignent de la réalité, qui est plus simple
      */// Pas d’émotions à jeter, le bouddhisme au contraire (E.T. ne parle pas du bouddhisme pour sa part, mais je réponds de là où je suis) met en avant l’amour et la compassion. Les difficultés viennent quand au contraire nous rejetons nos émotions ou à l’inverse nous nous prenons pour elles.
      */// le pb n’est pas de savoir « si c’est mal » d’avoir un ego, car justement nous sommes encore dans un raisonnement / jugement en posant une telle question, la question est de savoir comment vivre plus ouvert, avec moins de peur, avec plus d’amour
      *//// Nous n’avons pas à vivre en oubliant le passé, je parle ici au contraire de l’importance de vivre dans un présent ancré aussi dans le passé
      */// Il me semble (cela n’engage que moi) qu’il n’y a pas de stade de zen / zazen / méditation / éveil (bon en fait il faudrait redéfinir ces mots, mais je fais rapidement) à dépasser. Simplement une ouverture , une non-peur , à vivre, au quotidien, toujours renouvelée. Cette façon de vivre apporte-t-elle le bonheur ? Oui. Empêche-t-elle les emmerdes, les maladies, les douleurs, la mort ? Non.
      */// En quoi sont-ils plus heureux ? De ceux que j’ai rencontré , je dirais de pouvoir être dans la vie sans peur de la peur, avec humour, amour, compassion, solidarité, plaisir, chaleur, ouverture, curiosité, rigueur et souplesse

      ai-je oublié qq chose ? 🙂

      amitié

  2. Un bon mot de Paul Valéry digne de Frédéric via Zem-Tsé :

    « Le Moi est haïssable, surtout celui des autres. » 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s