La loi du silence


english español português
Cartoon translated to english by Jean-Claude Maitre cómic traducido al español por Roberto Poveda Comics traduzidos em português por Conceição
Blog Blog

Difficile de dire ce qu’est le zen. Mais il suffit de toucher par moment ce silence intérieur, quand nos luttes internes posent les armes pendant quelques instants, pour réaliser cette paix qui se trouve derrière. On comprend alors que le zen n’apporte rien, et pourtant change tout.

 

Zem est publié toutes les semaines sur le portail international du bouddhisme : Buddhachannel
Zem est publié en album en français, anglais, espagnol et portugais chez The Book Edition

CC

Tous les dessins de ce site “Zem apprenti maître Zen” sont mis à disposition par leur créateur Frédéric Baylot selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.0 France. Pour toute publication sur un site ou blog Web, ou pour obtenir des autorisations au-delà du champ de cette licence merci de me contacter.
Publicités

32 réflexions sur “La loi du silence

  1. Le silence Se traduit dans l’existence par une absence de bruit.
    Le zen à proprement ne peut être dit puisque silence absolu. Silence non seulement au sens de vide de bruits mais de vide d’agitation, d’absence de brouillage.
    Retrouver le silence interextérieur est zénitude.
    Notre réelle nature et origine et fin.
    Alors la vie est vue, entendue dans sa vérité.

  2. ……………………………………………………………………………………………
    ……………………………………………………………………………………………
    ……………………………………………………….silence………………………….

      1. ……………………………………………………………………
        ……………………………………………………………………
        ……………………………………………………………………

  3. « le zen n’apporte rien, et pourtant change tout »
    Ce qui change tout..n’est ce pas justement qu’il n’apporte rien..
    Nous sommes tellement habitués à  » avoir « .

    La loi du silence est peut être : lorsque nous nous taisons (plus rien à « avoir  » en nous) alors tout parle ( nous sommes ).

    Merci Frédéric.

  4. Se trouver seul ou accompagné, sans rien dire, assis face à un beau paysage ou un arbre en fleur ou un ciel de nuit d’été, dans le calme, le silence ou quelques jolis chants d’oiseaux, c’est cela le bonheur.
    Le bonheur, c’est surtout d’ouvrir son coeur, son esprit, son âme à la beauté.

    1. Se trouver seule ou accompagnée, assise face à un bureau, un écran d’ordinateur sous le nez, une pile de dossier à traiter et malgré tout se sentir bien. C’est ça le bonheur.

      1. ahaha oui se trouver là où on est
        de toutes les manières on n’a pas d’autre choix dans l’instant 😆
        face à un beau paysage ou un bureau ou un arbre en fleur ou un écran d’ordinateur ou un ciel de nuit d’été, ou sous le nez, une pile de dossier….
        :mrgreen:

        Bises à Muriel (bien sûr) et à Laurent 😉

        Frédéric

      2. Se trouver là où on est n’est-ce pas être ?

        Le « décor » peut être neutre ou coloré, nous sommes.
        Nous pouvons être actif ou passif, nous ne changeons pas; nous sommes.
        Nous sommes indépendamment des aspects que nous prenons et des circonstances vécues et de la forme que nous revêtons.

        Juste nous sommes en le sachant ou en l’ignorant.

  5. J’aime beaucoup ta blague bouddhiste :
    « La réponse est oui. Mais quelle est la question ? (Woody Allen) »
    je constate que Woody Allen est plus fort que moi, car moi je n’ai pas non plus la réponse !

  6. La Beauté du Silence…moments rarissimes dont j’ai pu éprouver ce qu’elle était au coeur de la Montagne – il n’y a que là d’ailleurs , qu’elle est insurpassable de sérénité – c’est difficile d’en être privée , alors j’écoute beaucoup de musique pour évacuer le stress d’une socièté moribonde , en rêvant aux grands espaces ! Bien amicalement à toi cher Frédéric , le Boudhisme est décidément un élément apaisant , même si on ne le pratique pas :))

  7. Le vrai silence, absolu, n’existe pas. Il y aura toujours un bruit de fond.
    Sans doute, dans le vide intergalactique, le silence doit être assez bon. Mais si on y va, on aura au moins le bruit de notre sang qui bat dans nos oreilles.
    Mais après tout, qui a dit qu’on devait vivre dans un silence absolu?

    Zen est l’inverse de Nez, dans les lettres. Je me demande…?! :o)

    1. Tu as le nez fin, à moins que ce soit le nif zen ? Mais que veut dire nif en argot au fait ? Les enseignants zen traditionnels le traduirait par :mrgreen:

      Pour le silence il est fort probable qu’ici on ne parle pas du silence auditif, mais de celui de l’esprit en paix. J’ai pratiqué de la spéléo, il arrivait qu’au « fond de la terre », nous nous arrêtions, il ne restait que le bruit de nos lampes acétylènes. Nous les éteignons (était ce prudent ? 😉 ) pour vivre l’expérience dans le noir. Il ne restait qu’un silence assourdissant, car nos esprits prenaient une ampleur insoupçonnée et pourtant habituelle.

      chaleureusement

      1. Oui, un de mes frères et moi-même avons fait de la spéléo, dans notre jeune temps. C’est vrai que c’est bien calme, ci-dessous !! :o)

        Au fond de la mer aussi, comme le disait si justement le Jacques Maillol du Grand Bleu.

        Bonne journée, mes amis, mes frères et soeurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s