« Vulnerant omnes, ultima necat » – (Toutes blessent, la dernière tue) – inscriptions sur les cadrans solaires romains


 

 

Tous les dessins de ce site “Zem apprenti maître Zen” sont mis à disposition par leur créateur Frédéric Baylot selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.0 France. Pour toute publication sur un site ou blog Web, ou pour obtenir des autorisations au-delà du champ de cette licence merci de me contacter.

 

 

cómic traducido por Roberto Poveda - Blog : Huellas Zen

 

 

 

Comics traduzidos por Conceição - Blog : Chodon Budismo

 

Publicités

9 réflexions sur “« Vulnerant omnes, ultima necat » – (Toutes blessent, la dernière tue) – inscriptions sur les cadrans solaires romains

  1. Il existe ausi ce dicton qui a franchi le temps, preuve de sa validité fréquente :
    La blessure qui ne tue pas renforce.
    Ce que je crois c’est que les blessures successives sont souvent des incitations à modifier sa trajectoire.
    L’incompréhension chronique aboutit à la fin du parcours ou en est le signe.

    Cordialement

    1. Là dans le cas présent c’est la trajectoire du ballon qu’il aurait fallu modifier 😉

      C’est Friedrich Nietzsche qui a écrit « Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort. »

      Mais cette vulnérabilité dont je parlais dans le dessin est encore au delà de cela (même si elle l’inclut), c’est être aussi sensible, car être sensible nous rend vulnérable, c’est cette capacité à être blessé quand les autres le sont
      Lire le Sûtra de Vimalakirti où le Bouddha veut envoyer des émissaires aller voir Vimalakirti pour lui demander pourquoi il est souffrant (comme si le Bouddha ne le savait pas 😉 ) et chaque émissaire refuse d’y aller, car tout autant qu’ils sont , ils sont « parfaits » mais tous ont eu « maille à partir » avec Vimalakirti lui reprochant sa conduite, et à chaque fois Vimalakirti leur a montré avec justesse comment sa conduite était une conduite d’amour, de soutien, d’ouverture. alors ils n’osent plus aller le voir.
      Et d’après vous pourquoi Vimalakirti est il malade ? 😉

      chaleureusement et merci Françoise pour ton écrit

      frédéric

    1. Je ne crois pas qu’il manque de respect, il est tout simplement, un gamin, qui vit , comme un gamin, et qui fait des conneries comme un gamin, qui pense encore que le monde tourne autour de lui (il n’a pas tort 😉 )

      amitié

      frédéric

  2. ben alors je dois être très boddhichitée, ya encore pas si longtemps je me suis pris le ballon de foot de mon petit-Zem, pardon petit-fils, en pleine face .. 😉
    Quant à dimanche dernier, j’ai fait encore plus fort – mais ça je te le raconterai ailleurs 😉
    Bonne semaine à toi 🙂

  3. Alors la Bodhichitta je connais ! La Pensée de l’Heure dernière est un sentiment habituel chez moi depuis si longtemps que j’en suis imprégnée sans avoir aucun effort à faire …oui mais…le moment venu hein ??? ce sera sans doute beaucoup moins serein inch’Allah ! C’est cette Pensée qui me fait approuver la façon dont les Africains notamment , abordent le deuil et les inhumations , et détester nos manières occidentales , sans âme quelque part ( enfin à mon avis) Tu vois bien que je n’ai rien de morbide pas vrai ? je préfère préciser pour ceux qui me lisent – Amicalement à toi cher Boudhiste 🙂

    1. Moir je connaissais « c’est du brutal »
      qui sait d’où c’est tiré ? 😉

      =====================
      – Touche pas au Grizzby… salope !!!!
      – D’l’alcool à cet âge là !
      – Non mais c’est un scandale !
      – Nous par contre on est des adultes,.. on pourrait peut être s’en faire un ptit !
      – Maître Folasse ?
      – Seulement le tout venant a été piraté par les mômes, alors qu’est ce qu’on fait, …on s’risque sur l’bizarre, …ça va rajeunir personne!
      – Tiens vous avez sorti le vitriole !
      – Pourquoi vous dites ça ?
      – Ca a l’air honnête !
      – Sans être franchement malhonnête, au premier abord, comme ça il a l’air assez curieux
      – Y date du mexicain, du temps des grandes heures, seulement on a du arrêter la fabrication, y a des clients qui devenaient aveugles, alors ça faisait des histoires !
      – Faut reconnaître, c’est du brutal!
      – Vous avez raison c’est du curieux !
      – J’ai connu une Polonaise qu’en prenais au petit déjeuner …, faut quand même admettre, c’est plutôt une boisson d’homme !
      – Tu sais pas ce qu’il me rappel, cet espèce de drôlerie qu’on buvais dans une petite tôle de Biên Hoa pas très loin de Saigon,… les volets rouges, … et la taulière, une blonde comme ac, …comment qu’elle s’appelait déjà?
      – Lulu la Nantaise !
      – T’as connu ?
      – J’y trouve un gout de pomme
      – Y en a !
      – Et c’est devant chez elle que Lucien le Cheval s’est fait dessouder
      – Et par qui?
      – Bah v’la que j’ai plus ma tête !
      – Par teddy de Montréal, un fondu qui travaillait qu’à la dynamite
      – Toute une époque … !
      =====================

      ce s’rait pas les Tontons Flingueurs
      y’en a ! 😉

      chaleureusement

      frédéric

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s