Pour un Instant, la Liberté


english español português
.

Cartoon translated to english by Jean-Claude Maitre cómic traducido al español por Roberto Poveda Comics traduzidos em português por Conceição
Blog Blog

Le bouddhisme n’aspire à une éternité, mais seulement à vivre pleinement l’instant, avec sagesse et compassion.

Zem est publié toutes les semaines sur le portail international du bouddhisme : Buddhachannel


CC

Tous les dessins de ce site “Zem apprenti maître Zen” sont mis à disposition par leur créateur Frédéric Baylot selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.0 France. Pour toute publication sur un site ou blog Web, ou pour obtenir des autorisations au-delà du champ de cette licence merci de me contacter.
Publicités

8 réflexions sur “Pour un Instant, la Liberté

  1. Bonjour FrédériC,
    je suis en train d’écouter le Mantra que j’aime, de Sarva et Sacha Sangha, je ne sais pas pourquoi ce chant m’a toujours donné envie de danser mm si c’est pas fait pour 😉
    est-ce que la joie est une illusion ? et les moments de plaisir ne sont ils qu’impermanence ?
    j’ai toujours aimé l’humour de Woody Allen 🙂
    Belle journée à toi (quand je saurais faire les petits coeurs je t’en ferais plein ;-))

    1. La joie profonde n’est pas une illusion, elle fait partie des 4 incommensurables et des 7 facteurs d’éveil !
      oui les moments de plaisir ne sont qu’impermanents, ce n’est pas pour cela qu’il faut les refuser, mais simplement ne pas s’y accrocher 😉

      pour la vidéo non je n’en connais pas

      je t’embrasse

      frédéric ♥

  2. Bonjour,
    Les plaisirs sont impermanents et il ne faut pas s’y accrocher dis-tu en réponse à un commentaire ! S’y accrocher voudrait dire se refuser à en goûter d’autres et montrerait nos limites à croquer la vie et ses plaisirs à pleines dents. S’y accrocher serait comme manger le même plat pendant toute sa vie… donc en suivant ma logique matinale, l’instant de plaisir serait d’une tristesse à mourir… et dans ce cas, l’éternité pourrait apparaitre bien douce et joyeuse 🙂
    Il est temps de reprendre un café me semble-t-il
    bonne journée

    1. Tu as une vision bien triste 😆
      Non ce que je dis c’est que penser que ce qui est impermanent va durer ne peut amener que dela souffrance
      alors profitions de ce qui est tout en sachant que cela ne sera pas éternel
      mais après chaque il y a un autre instant
      enfin jusqu’à un certain point 😉

      chaleureusement

      frédéric ♥

      1. .. en même temps, quand on est dans le moment présent, et que c’est du bonheur, on n’imagine absolument pas que ça va s’arrêter, parce que justement on est dans un heureux présent 🙂
        Et on va sûrement pas se gâcher notre présent de bonheur à se dire qu’il est impermanent et qu’il ne va pas durer 😀

        1. Si on vit dans la joie dans le moment présent et qu’on se dit que cela ne va pas durer, on n’est plus dans le moment présent !
          Si on est dans le moment présent on vit pleinement et respectueusement sa joie, lorsqu’il n’y en a plus on vit pleinement le moment qui suit 🙂

          je t’embrasse

          frédéric ♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s