« Lors de ses rares visites, la grâce doit trouver une technique toute prête » Etty HILLESUM (Une vie bouleversée – Tuée à Auschwitz le 30/11/1943)


Frederic

A mes débuts dans la bande dessinée, je travaillais tout à fait classiquement, crayonnés & encrage sur papier à dessin & mise en couleur sur calques par dessus.

Puis il y a quelques années j’ai commencé à publier sur le net. Ce fut « Zafou, le pingouin zen » (aux alentours des années 2000). Je dessinais toujours sur papier mais je scannais et commençais l’apprentissage de la couleur numérique.

50
51
52

Puis lors de la création de mon blog Lung Ta Zen j’ai créé Zem le petit moinillon zen, toujours en dessin sur papier, scanné et mis en couleur avec le logiciel Paint Shop Pro.

101

J’ai en même temps commencé une BD, aventures de Chrétien de Rosacruz, de la même manière

102

On peut la voir ICI

La mise en couleur était plus sophistiquée, avec différentes couches suivant les ombres, les lumières

103

104

105

Enfin j’ai eu envie de faire toute la BD entièrement d’une manière numérique & pour cela emprunter la technique vectorielle en utilisant The Gimp (logiciel libre, car depuis je suis passé à Linux) & je suis en train d’apprendre à me servir du logiciel de vectorisation Inkscape

106

Les idées viennent le plus souvent des enseignements (ceux de Eric Rommeluère sont largement mis à contribution, merci Eric 😉 ) reçus ou lus ou tirés de situations de la vie quotidienne. Je note tout sous forme de croquis vite faits, sur des petits carnets en moleskine qui m’accompagnent.

108

Il m’arrive le plus souvent de refaire une esquisse des personnages que je scanne

109

et ensuite je vais recréer le personnage sous forme de vecteurs. Les vecteurs sont des droites qui sont déterminées par les tangentes de points définis sur ces courbes (extrémités et autant de points que l’on souhaite sur la ligne). On va agir avec des « poignées » pour modifier ces courbes.

110

120

Après on va pouvoir tracer les traits suivant ces lignes

130

et sélectionner une « zone »  que l’on pourra mettre en couleur

140

Chaque partie (tête, yeux, corps, bras, jambes etc…) des personnages est sur un calque différent, ainsi que les couleurs et les décors.
A la fin tout est « écrasé » pour faire un seul dessin.

Publicités

3 réflexions sur “« Lors de ses rares visites, la grâce doit trouver une technique toute prête » Etty HILLESUM (Une vie bouleversée – Tuée à Auschwitz le 30/11/1943)

  1. .
    Merci pour tout ces partages de Coeur a Coeur…..
    j’aime beaucoup ces personnages animés …
    ainsi que leur couleur .. leur fraicheur…..leur humour…leur dialogue…leur légèreté etc…..
    continu de nous ravir de toutes ces beautées….

    a bientot pour de nouvelles aventures…….

  2. Merci Exos et heureux d’avoir de tes nouvelles, pas trop souffert des tempêtes ?
    (à moins que tu me répondes que les tempêtes déracinent les arbres qui nous font de l’ombre 😉 )

    bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s