Laisse faire, laisse dire


english español português
Cartoon translated to english by Jean-Claude Maitre cómic traducido al español por Roberto Poveda Comics traduzidos em português por Conceição
Blog Blog

« La première consiste à développer un sentiment de réelle bonté envers soi-même. La seconde à se détourner de toute forme de compétition, que ce soit avec soi-même ou avec les autres. Ces deux attitudes sont complémentaires et se répondent mutuellement. Le chemin intérieur ne se joue pas contre mais avec soi-même. Bien sûr, si on emprunte le chemin c’est à coup sûr pour bouleverser sa vie et changer. Mais rien ne peut-être fait contre soi. L’exigence est nécessaire tout autant que la douceur. » (Eric Rommeluère).

Zem est publié toutes les semaines sur le portail international du bouddhisme : Buddhachannel

CC

Tous les dessins de ce site “Zem apprenti maître Zen” sont mis à disposition par leur créateur Frédéric Baylot selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.0 France. Pour toute publication sur un site ou blog Web, ou pour obtenir des autorisations au-delà du champ de cette licence merci de me contacter.
Publicités

9 réflexions sur “Laisse faire, laisse dire

  1. j’aime de plus en plus ce graphisme !
    dire qu’Etty méditait (sans le savoir ?)agenouillée sur son tapis de sisal ..

  2. J’aime beaucoup le style de ces petits personnages.
    Vous m’avez laissé un article en août (blog: désir et grossesse) et je vous en remercie. J’avais mis un peu entre parenthèse mon projet, mais je repars.
    Au plaisir de vous lire
    Héléna

  3. Aurait-il atteint l’invisibilité… dépassé la manifestation de Satwa, maîtrisé la qualité de la luminosité, privant ainsi son maître de la vision… Wow ! Zem a dépassé son maître alors !?

  4. @ Mutti :
    Bonne question ?
    J’ai un doute le connaissant, ne serait il pas parti plutôt lécher des pots de confitures ? 😉
    De toutes les manières c’est la problématique de la transmission de savoir : le moment où le disciple dépasse le maître, c’est ce qui signe la réussite de l’enseignement, non ?

    « On paie mal un maître en ne restant toujours que l’élève. » Friedrich Nietzsche

  5. @ Héléna

    Je me souviens un peu de ton blog « désir de grossesse » mais je ne me souviens plus le commentaire que j’avais déposé (l’âge sûrement 😉 ) mais je me souviens que tu as sorti un livre & qu’il y avait aussi une petite BD
    Concernant les livres, une amie médecin-sage-femme Joëlle Terrien a sorti un livre (entre autres) :
    http://www.passagedevies.com

    chaleureusement

  6. ahahahha oui je crois qu’il y a toujours un moment où « l’élève dépasse le maître » (l’histoire ne dit pas si c’est pour aller chercher des confitures) ;D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s