Comment ZEM, dépense des trésors d’ingéniosité pour ne pas méditer….


chinois
Traduction chinoise par Hsin Ying Wang

“Rejoignez l’éveil des bouddhas et perpétuez la concentration des patriarches. Si vous agissez ainsi longuement, vous serez alors comme tel. Le trésor s’ouvrant de lui-même, vous en jouirez comme il vous plaira” Dôgen (Fukan Zazen Gi)

Pratiquer la méditation est un trésor en soi, car c’est nous-même qui nous ouvrons à nous-mêmes. C’est un peu le synopsis du livre l’Alchimiste de Paolo Coelho : Le jeune berger parcours le monde à la recherche d’un trésor, et l’emplacement de ce trésor était sous l’arbre où il s’asseyait pour garder ses moutons. Nous même cherchons nous le bonheur et la joie là où nous sommes ? ou toujours ailleurs, plus tard ?


Zem est publié toutes les semaines sur le portail international du bouddhisme : Buddhachannel
Zem est publié en album en français, anglais, espagnol et portugais chez The Book Edition

CC

Tous les dessins de ce site “Zem apprenti maître Zen” sont mis à disposition par leur créateur Frédéric Baylot selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.0 France. Pour toute publication sur un site ou blog Web, ou pour obtenir des autorisations au-delà du champ de cette licence merci de me contacter.

 

Publicités

12 réflexions sur “Comment ZEM, dépense des trésors d’ingéniosité pour ne pas méditer….

  1. —> Je regarde autour de moi, et je vois un monde plutôt étrange, heureusement lorsque je regarde vos dessins, j’y vois un monde plutôt accueillant…

    Très amicalement, Jack.

  2. ahaha, merci Jack, certains y voient un monde plutôt étrange dans mes dessins ! 😉
    ceci dit de voir l’un ou l’autre ne rend pas toujours le monde moins « étrange » 😉

    chaleureusement

  3. Le trésor ..
    Nous pouvons le voir au loin..toujours plus loin..dans un futur qui nous fuit sans cesse .

    Nous pouvons le toucher en nous ..toujours plus prés..dans un présent qui nous ravit sans cesse.

    En touchant le trésor en nous ..
    Tout autour de nous devient trésor .

    Alors oui , Lung Ta , partons le chercher ..
    en nous arrêtant ,juste un instant ..
    pour le contempler .

  4. oui le trésor est toujours là à disposition même s’il parait bien caché.
    C’est toute l’histoire de l’Alchimiste de Coelho, tiré d’une vieille légende arabe qu’on fait le tour du monde à la recherche d’un hypothétique futur ou bonheur jusqu’à ce qu’on « revienne chez soi » pour découvrir que le trésor était ici.

    je t’embrasse et te remercie

  5. Le grand obstacle, c’est toujours la représentation et non la réalité. La réalité, on la prend en charge avec toute la souffrance, toutes les difficultés qui s’y attachent – on la prend en charge, on la hisse sur ses épaules et c’est en la portant que l’on accroît son endurance. Mais la représentation de la souffrance – qui n’est pas la souffrance, car celle-ci est féconde, et peut vous rendre la vie précieuse- il faut la briser. Et en brisant ces représentations qui emprisonnent la vie derrière leurs grilles, on libère en soi-même la vie réelle avec toutes ses forces, et l’on devient capable de supporter la souffrance réelle, dans sa propre vie et dans celle de l’humanité. 
    Etty Hillesum

  6. Etty, une juive (assassinée à Auswitch comme bcp) qui était très chrétienne dans sa recherche, est pour moi la plus précieuse des enseignantes zen qui soient !

    Merci

  7. Nous avons tapé tous les deux trop vite, mon ch s’est « déporté » à la fin au détriment du Z, et toi le CH a disparu

    mais l’important n’est pas là, même si tu as raison il faut rappeler la forme

    Merci 🙂

  8. bien sûr, l’important n’est pas dans le CH, d’ailleurs je m’étais aperçue tout de suite après avoir tapé le comm que moi aussi j’avais mal écrit le nom de la ville
    Cela m’a permis de comprendre que j’étais en train d’essayer de déjouer l’émotion souffrante vers quelque chose de rassurant
    ( les régles d’écriture) mais même en faisant çà, l’émotion a été la plus forte..

    1. Nous sommes encore dans quelques tourmentes que la vie réserve à tout le monde et aussi dans un projet « d’aménagement sylvestre » mais après tout ceci nous aurons peut-être l’occasion de longer la côte pour se rencontrer

      chaleureusement



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s