Discours de la méthode


On peut avoir besoin de méthodes et de techniques pour calmer le mental et le corps pour s’asseoir en méditation, mais la pratique en soi de zazen n’est pas une méthode ou une technique, mais une ouverture à ce qui est dans l’instant.
D’une manière métaphorique on pourrait dire qu’on n’a pas besoin de méthode ou de techniques pour aimer, mais qu’on peut en avoir besoin pour devenir aimable. :mrgreen:

Publicités

4 réflexions sur “Discours de la méthode

  1. eh oui, plus on pense, plus on respire mal, et plus on se retrouve « englué dans les pensées »..
    mais .. « tomber en soi »..çà fait peur.. aussi peur que « perdre connaissance..
    plonger dans les ressentis, pas évident

  2. bien sûr que c’est pas évident
    sinon on le ferait tous

    c’est en effet « perdre connaissance » dans le sens de la connaissance à laquelle nous sommes habitués, mais c’est s’ouvrir à autre chose et « passé la porte » cela devient tellement plus spacieux et agréable, malgré tous les malgré

  3. j’aurais vraiment eu tort de ne jamais te dire « malgré tous les malgré » 😉
    cette expression, depuis, tu l’as largement amortie 😀

  4. Je peux bien l’amortir, tu en as amorti d’autres
    c’est cela l’échange : l’appropriation, la prise de la greffe de la pensée de l’autre, qui se mêle à la notre

    MERCI

    je t’embrasse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s